L’investissement est un sujet tabou. Vous pensez certainement que vous n’êtes pas assez « fourni » financièrement pour investir et de toute façon qui pourrait vous y initier ? Cet article est la pour vous éclairer, vous, débutant en investissement, sur ce qu’est être un investisseur. Ce n’est qu’un rapide tour du sujet et nous vous recommandons de consulter d’autres de nos articles pour mieux comprendre ce nouveau monde qui s’offre à vous.

1) Pourquoi investir ?

Les livrets d’épargnes ont des taux qui varient en fonction de l’inflation. Quoi qu’il arrive, depuis 2020, on est toujours perdant face à l’inflation si on « stocke » simplement son argent dans un livret A. L’investissement sous toutes ses formes est donc un moyen de mieux rentabiliser son argent accumulé. Vous pouvez approfondir cette notion dans notre article « Pourquoi investir dans la bourse ? ».

« Ne laisse jamais de l’argent dormir, fais-le travailler pour toi ».

2)Les différents types d’investissements 

L’investissement en bourse

Il existe différentes manières d’investir en bourse, mais parlons d’abord des différents comptes existants permettant d’investir en bourse, car nombreuses sont les questions des débutants sur ces derniers. Vous pourrez retrouver la très connue assurance vie, qui est une sorte de chimère entre livret d’épargne et compte titre d’investissement en bourse. Elle combine ainsi la sécurité d’un livret d’épargne et augmente ses bénéfices par sa composante boursière. Les plans épargnes action (PEA) incluse une déduction des impôts sur le revenu (mais pas des prélèvements sociaux) 5 ans après son ouverture. Cependant le PEA possède quelques désavantages comme le fait de ne pas pouvoir couvrir tous les titres financiers, car il s’agit d’un plan d’optimisation fiscale propre à la France. Enfin,  les comptes titres ordinaires (CTO) permettent d’acheter des titres financiers sans aucune limitation.

Les marchés boursiers

Il existe différents actifs sur lesquels vous pouvez investir en bourse :

Les actions : Une entreprise à besoin de financement. Elle revend donc des parts de son entreprise qu’elle scinde en action. En achetant une action, vous devenez donc propriétaire en partie de l’entreprise et toucherez donc des dividendes si celle-ci en verse (ce n’est pas une obligation). Apple est par exemple une très bonne entreprise pour ses actionnaires, car elle leur verse deux fois des dividendes chaque année. Vous pourrez également revendre votre action une fois que celle-ci aura pris de la valeur parce que l’entreprise aura gagné en importance. Le risque est que la société fasse faillite et donc que l’action ne vaille plus rien.

Les obligations. C’est un titre de dette. Par exemple, une personne à des dettes, mais ne peut pas les payer. Elle vous propose donc que vous payiez la dette à sa place, mais propose de vous rembourser plus tard à une date bien précise pour la même somme + 10% par exemple. Le risque est que cette personne ne puisse jamais vous rembourser.

Les matières premières : C’est un marché peu accessible par les particuliers, car les sommes en jeu sont souvent colossales.

Le marché monétaire : ce marché concerne la variation de la valeur des monnaies les unes par rapport aux autres. Il est également appelé marché du Forex. Par exemple si on sait que la valeur de l’euro va bientôt augmenter par rapport au dollars, mieux vaut avec ses dollars acheter des euros, pour les revendre en dollars lorsque la valeur de l’euro aura augmenté. Il faut néanmoins tenir compte du taux de change.

Les autres domaines d’investissement

Outre les domaines présents en bourse, il existe bien évidemment d’autres domaines d’investissements

  • Immobilier
  • L’art
  • Les cryptomonnaies. On va acheter une certaine quantité d’unité d’une cryptomonnaie en pariant que la valeur de cette cryptomonnaie va augmenter. On pourra ensuite revendre ses unités à un prix plus fort. C’est le même principe que l’action sauf qu’il n’y a pas de dividende. Tout est basé sur sa capacité à prédire que la valeur d’une cryptomonnaie va augmenter. Cela peut être lié à son utilité pour la société, la technologie qui lui est associée, son nombre d’adhérents, les autres cryptomonnaies annoncées à sortir.

3) De quelle manière investir mon argent ?

Il existe bien des manières d’injecter son argent dans des investissements. Nous ferons ici un tour rapide des principales façons simplement pour vous donner des notions.

Investir tout votre argent d’un coup.

Cependant, c’est risqué, car si le moment auquel vous êtes rentré dans le marché n’était pas le bon, vous perdrez tout. De plus si après avoir investi tout votre argent vous trouvez une bonne affaire, vous n’aurez pas la trésorerie nécessaire pour acheter celle-ci, car vous aurez déjà tout investi.

Le DCA (Dollar Cost Averaging)

Une méthode pour limiter les risques consiste à investir chaque mois une petite somme d’argent (stratégie DCA). En investissant comme cela au fur et à mesure dans un même fonds, on « lisse » le prix auquel on a investi dans le fonds et on dépend moins des variations du marché. En revanche, on fera moins de bénéfices que si on avait investi tout dans le fonds au moment ou investir coûtait peu d’argent.

Produit dérivé

Vous pouvez investir plus d’argent que ce que vous n’avez avec les effets de levier. Par exemple vous investissez 100 euros avec un effet de levier de 10 donc c’est comme si vous aviez investi 1000 euros. Cependant si vous perdez de l’argent vous subirez 10 fois plus la perte. Cet effet n’est donc à utiliser que si vous n’avez pas de fond et êtes sûr de réaliser une bonne affaire (Voir le film l’outsider)

Récolter les gains de ses investissements

Quoiqu’il arrive au moment d’investir rappelez-vous de vous fixer des objectifs clairs. De retirer un pourcentage de votre investissement une fois un objectif atteint. En effet payez-vous vous-même, car de l’argent encore sur le marché est de l’argent que l’on peut potentiellement perdre. Ainsi, retirer au moins l’investissement investi lorsqu’on fait de gros bénéfices est le moins que l’on puisse faire pour se sécuriser.

Cet article n’était qu’un tour très superficiel de l’investissement. L’équipe BoursIA espère qu’il aura permis à certains d’entre vous d’acquérir certaines notions à partir desquelles vous pourrez faire vos propres recherches pour les approfondir.